!!!Race report Half Triathlon du Lauragais 2018 !!!!

Retour en terre de pastel mais ce coup-ci on est deux ! Teamkiki en force !!
Ce half triathlon ce courra en duo. Une formule testée et approuvée par Stef et Guil et et par Patounight et Aude l’année dernière.

Départ d’Istres l’avant veille en ordre dispersé et le camp de base est établi au camping aux abords du lac. Idéal.

Samedi, rappel pre race, piscine, bronzette et apéro sans alcool (faut pas deconner). La convivialité est de mise. On suit les différents départs de la journée et on soutient les co équipiers et nos jeunes ! Manuela, Gabriel, Nathan, Hugo, Maud et tous les autres donneront le meilleur et ils feront tous plaisir à voir !

Dimanche, jour de course ! Une looooongue journée de course même.

Tout commence pas trop mal. 
Natation !! Effort qui est clairement mon point faible. Parmi tous mes points faibles, la natation est vraiment mon plus fort point faible (lol). Quelques améliorations constatées dernièrement en bassin me mettent pourtant en confiance. 
D’autant que les scélérats du Duo d’enfer ne sont pas mieux lotis avec Christophe H (je ne donnerais pas son nom intégralement afin de préserver son anonymat). 
D ailleurs ils s’élancent avant nous. Christophe H et Cédric G partent 3 minutes avant. On les hue !! Nan c’est pas vrai on les encourage.
Échauffement sommaire et c’est parti. Comme prévu je me cale dans les pieds de super Kiki. Putain c’est impressionnant de nager avec lui. Pour moi la course est quand même longue. 1900m que je parcours à ses côtés et quelle aisance de mon binôme. Nage sur le dos, passage à droite, passage à gauche, roulés-boulés ! A m’ment donné, j ai cru qu’il allait me faire les figures de base de natation synchronisée. Ah non il remet sa puce qui foutait le camp !! Véridique 😂😂😂
Ligne droite ! Quelques dizaines de mètres et c’est l’Arche. 
Nat en 42’ Correct pour moi mais surtout surtout, je nage la distance. Notion importante car même si on nage bien, si on nage trop, c’est foutu !!!

Transition T1 propre et synchrone.

On enfourche ! On chausse ! Et on appuie !!! 78km 1200m D+ en 2 boucles. Le pays Lauragais est vallonné. Très vallonné. Que des bosses. Je pense qu’on passe max 20min sur chaque boucle sur les prolongo. Pour autant la course est sympa et avec Xav on se trouve bien. On essaie de rouler compact mais il a plus d’aisance que moi dans les bosses. Je travaille un peu pour pas me faire distancer. La deuxième boucle est moins rapide que la première alors qu’il me semblait que nous avions fournis plus d’effort. Je me demande si c est bon signe...
A 3kil de l arrivée je prépare notre arrivée dans ma tête. Descratcher les chaussures, libérer les pieds, un joli posé au pied à terre etc. En rentrant à T2 on croise nos ennemis jurés. Le Duo d’enfer est sur nos talons. Damned !!! Ils ont bourriné comme des diables (normal, ils viennent de l’enfer).
Bike en 3h02 avec un 26,5 de moyenne. J espérais passer sous la barre des 3h. Ça me va bien tout de même vu le deniv subit. 
Le vélo est au parc. Avec Kiki, on finit de se changer. Chaussures aux pieds. On est prêts ensemble !! J’avale un gel et keep on running !!!

Bonne petite cote pour sortir de l’aire de transition, les copains sont en haut. Ils nous encouragent #chaunocoeur

1er kilo et je comprends que ça va être compliqué. Jambes lourdes. Au 3ème j’annonce à mon partenaire que je suis dans le rouge. «Déjà ? ». Au 7eme je suis pris de douleur dans les côtes et dans le dos. La ceinture du cardio m’étouffe. Je la détache. La douleur perdure voire augmente. Sensation d’étouffement. Allez ça va passer. Ça va repartir. 
Eh non la douleur s’intensifie. Je respire mal. Par moment je respire plus. Pourtant il n’y a aucune allure recherchée. Pas d intensité. 
Je cours penché. Impossible de courir plus de 800m a la suite. 
Stop à tous les ravito. 
Le duo d enfer n’est toujours pas en vu. A se demander si ils ont pas eu une défaillance aussi. 
Au 12ème, à force de m’arrêter aux ravito et de boire à chaque fois je me retourne le bide. Dans le dur du dur. Au 15eme à m être arrosé trop, je trempe mes chaussures. Nouvelle erreur. Je poursuis avec des cloques d’un autre monde. L enfer !!
En parlant d’enfer, Chris et Cedric nous ont dépassé y a un moment. Il reste un tour. A allure normale ça se boucle en 25min. Là je me dis qu’il va nous en falloir une 40aine. Je suis tellement désolé pour mon partenaire pour cette galère. Trottiner comme ça n à rien de drôle. 
Un semi marathon bouclé en 2h23 et qui se résume par douleur, douleur, douleur !!

Passer la ligne d’arrivée est un vrai soulagement. Expérience inédite et inconnue pour moi sur le semi d’un half.

Un half achevé en 6h16. Rarement vécu épreuve aussi compliquée. Mais l’aventure n’était pas moins belle. 
Mention spéciale pour les filles à la vanille qui ont mené un magnifique relais dont Bebi qui a ouvert avec la natation. Équipe montée au pied levé avec Aude et Nini qui n’ont pas failli. Un grand bravo. 
Un grand bravo à Patrick qui non content de terminer en 5h30 il me semble, retourne chercher Nicole sur le semi. 
Sur les individuels, on aura croisé avec plaisir notre Patounight (El Présidente).
Stef et Guil feront une nouvelle course tonitruante. Ils ne passeront pas très loin du podium. 
Je souhaite une très bonne prepa à Xavier qui repart sur le 70.3 de son cœur. Let’s go to Nice !!!

Et moi, bin je repars à l’entraînement !!!

Merci à Istres Sports Triathlon, participants, familles et accompagnants pour ce week-end memorable. 
Espérant être encore plus nombreux pour la prochaine.

La bizzz à tous !!!!